mainlevée

mainlevée

mainlevée [ mɛ̃l(ə)ve ] n. f.
• 1384; de main et lever
Dr. Acte qui met fin aux effets d'une saisie, d'une opposition, d'une hypothèque. Accorder la mainlevée d'un séquestre.

mainlevée nom féminin Acte amiable ou judiciaire par lequel on annule l'effet d'une saisie, d'une opposition, d'un nantissement, d'une hypothèque, d'une tutelle, d'un mandat de dépôt ou d'arrêt. ● mainlevée (difficultés) nom féminin Orthographe En un seul mot.

mainlevée
n. f. DR Acte mettant fin aux mesures judiciaires de saisie, de séquestre, d'opposition, d'hypothèque.

⇒MAINLEVÉE, subst. fém.
DR. CIVIL. Acte judiciaire par lequel sont suspendus les effets de mesures prises à l'encontre d'une personne. Mainlevée d'hypothèques, de saisies. Leurs biens [des déportés] seront séquestrés aussitôt après la publication de la présente loi, et mainlevée ne leur sera accordée que sur la preuve authentique de leur arrivée au lieu fixé pour leur déportation (Recueils textes hist., Loi du 19 fructidor An 5, 1797, p. 97). Le futur époux contre lequel l'opposition a été formulée peut demander au tribunal de grande instance de la commune où le mariage doit être célébré la mainlevée de l'opposition (M.-H. VERTHOIN, H. DURAND, Vous et la loi, Paris, Sélection du Reader's Digest, 1980 [1971], p. 45).
P. méton. Document sanctionnant cet acte. Vauvinet ayant signé sa mainlevée, désormais il était indispensable de trouver le titulaire pour toucher l'arriéré (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 390).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. BALZAC, Rech. absolu, 1834, p. 311, BOYARD, Bourse et spécul., 1853, p. 168 et LÉAUTAUD, Journal, 1903, p. 77: main-levée. Étymol et Hist. 1468 (Acte de Louis XI ds Ordonnances des rois de France, t. 17, p.160). Composé de main et du fém. du part. passé adj. de lever.

mainlevée [mɛ̃lve] n. f.
ÉTYM. 1384; de main, et lever.
Dr. Acte judiciaire, administratif ou volontaire qui met fin aux effets d'une saisie, d'une opposition, ou qui permet la radiation de l'inscription (cit. 5) d'une sûreté. || Demander, obtenir, accorder la mainlevée d'un séquestre. || Mainlevée partielle, totale d'une hypothèque. || Mainlevée amiable (ou volontaire) « consentie par l'auteur de la mainmise ou par le bénéficiaire de la sûreté » (Capitant).
1 (…) je vous apporte dès demain une main-levée (sic) de cette opposition pardevant notaires.
Furetière, le Roman bourgeois, I, p. 53.
2 En cas d'opposition, l'officier de l'état civil ne pourra célébrer le mariage avant qu'on lui en ait remis la mainlevée (…)
Code civil, art. 68.
3 Vauvinet ayant signé sa mainlevée, désormais il était indispensable de retrouver le titulaire pour toucher l'arriéré.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 498.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mainlevee — Mainlevée La mainlevée est un acte juridique par lequel le créancier (souvent la banque) atteste que le débiteur a complètement remboursé son prêt. Auparavant, cette mainlevée était automatique 2 ans après le terme normal du prêt. Depuis la… …   Wikipédia en Français

  • mainlevée — Mainlevée. s. f. Permission, liberté qu on obtient en Justice de disposer des choses qui avoient esté saisies. Il a eu, il a obtenu mainlevée. On dit, Donner mainlevée, pour dire, Donner acte par lequel on se desiste de la saisie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Mainlevée — La mainlevée est un acte juridique ayant pour effet de suspendre une garantie, soit par une chambre parlementaire (levée de l immunité), soit à l initiative d un particulier ou d une banque (levée d une hypothèque), soit par décision de justice… …   Wikipédia en Français

  • MAINLEVÉE — s. f. T. de Jurispr. Acte judiciaire ou volontaire qui lève l empêchement résultant d une saisie, d une opposition, d une inscription. Demander, obtenir, accorder mainlevée d une saisie arrêt, d une saisie exécution, d une saisie réelle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MAINLEVÉE — n. f. T. de Jurisprudence Acte judiciaire ou volontaire qui lève l’empêchement résultant d’une saisie, d’une opposition, d’une inscription. Demander, obtenir, accorder mainlevée d’une saisie arrêt, d’une saisie exécution, d’une saisie réelle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mainlevée —     Définition de Mainlevée     La mainlevée est le document par lequel une personne qui a fait procéder à une inscription hypothécaire, à une mesure conservatoire ou à une mesure d exécution portant sur des biens de son adversaire, déclare y… …   Lexique de Termes Juridiques

  • mainlevée — nf. manlèvâ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Frais de mainlevée — Mainlevée La mainlevée est un acte juridique par lequel le créancier (souvent la banque) atteste que le débiteur a complètement remboursé son prêt. Auparavant, cette mainlevée était automatique 2 ans après le terme normal du prêt. Depuis la… …   Wikipédia en Français

  • levée — mainlevée …   Dictionnaire des rimes

  • Droit/Tutelle — Tutelle  Cet article concerne la mesure de protection d un incapable. Pour le mode de contrôle d une personne morale de droit public, voir Tutelle administrative. En droit civil français, la tutelle est une mesure prononcée par le juge des… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”